Josiane Cloutier-Ouellet

Détails

Mon père a tué

poste_mon_pere

 

 

Une vision proche du conte qui documentarise à quel point la chasse
est ancré dans la vie de famille de région québécoise.

C’est l’histoire de la chasse à l’orignal, raconté par les enfants.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

crédit affiche : Manuel Petersen

 

Un film créé dans le cadre des laboratoires de création documentaire de Spira en 2016.

labos

 

Issu du patrimoine de Vidéo Femmes, les Labos proposaient une série d’ateliers orientés autour de la création documentaire. L’objectif principal : améliorer l’employabilité de neuf réalisatrices de la relève dans un secteur à prédominance masculine. Offerts par des artistes établi-es membres de la coopérative, ainsi que par des formateurs et formatrices expérimenté-es, ces ateliers portaient sur le processus de création d’une œuvre documentaire, de la scénarisation jusqu’à la diffusion. À terme, chaque réalisatrice a réalisé une œuvre professionnelle qui sera présentée devant public ainsi que sur le web.

 

616857_10153445540258004_3801789568474206834_o

Anabelle Lavoie, Claudia Kedney-Bolduc et Josiane Cloutier-Ouellet qui formait une des trois équipes des labos.

 

12764598_10153445538333004_5921025217624037752_o

  • Claire Dupont présente Danse avec moi, un film qui s’intéresse à la danse latine.
  • Sarah-Christine Bourihane présente Plus qu’un marchand de lunettes, le portrait d’un opticien communautaire hors du commun.
  • Julie Pelletier présente Puces, où l’on dresse le portrait de personnages attachants au Marché aux Puces Charest.
  • Josiane Cloutier-Ouellet présente Mon père a tué, où des enfants expriment leur vision de la chasse.
  • Noémie Brassard présente Enjambées, où l’on rencontre Joséphine, pré-adolescente, qui vit des changements dans toutes les sphères de sa vie.
  • Anabelle Lavoie présente Les Grands Balais Canadiens, qui porte sur la relève féminine au curling.
  • Stéfanie Vézina présente Nos mouvements parallèles, qui traite de l’engagement de deux femmes demeurant dans le quartier Saint-Jean-Baptiste.
  • Amélie Boutin présente En travail, une oeuvre sur la douleur et la beauté de l’accouchement physiologique.
  • Claudia Kedney-Bolduc présente Beau temps, mauvais temps, où l’on voyage sur le fleuve Saint-Laurent dans un canot à glace.
Laisser un Commentaire